Le premier objectif de ce blog était de m’accompagner dans la rédaction de mon mémoire professionnel du CELSA. Il devait à la fois me pousser à suivre l’actualité de ce secteur et me servir de support pour réfléchir au développement de la social TV et de l’engagement. Cela a très bien fonctionné. Maintenant que ce mémoire a été soutenu, je peux le rendre public.

La problématique centrale qui a guidé mon travail a été la suivante : quelles sont les implications du développement de l’engagement pour le secteur de la télévision ? Pour y répondre, j’ai formulé 3 hypothèses.

Hypothèse 1 : la social TV est un moyen de maintenir la puissance publicitaire de la télévision. Si cette affirmation peut sembler anecdotique, ce qu’elle recouvre est beaucoup plus important. En effet, elle sous-entend que la social TV apporte de la valeur aux chaînes de télévision et qu’elle ne se réduit pas à un simple élément cosmétique. C’est ce que nous essayerons de montrer en nous intéressant au concept de social TV et à sa formation. Nous verrons également comment ce dernier est utilisé par les différents acteurs et comment il est possible de le valoriser.

Hypothèse 2 : l’engagement va devenir une métrique publicitaire standard pour tous les secteurs. Pour infirmer ou confirmer cette hypothèse, nous devrons d’abord nous intéresser à l’histoire de la mesure et plus particulièrement à l’histoire de la mesure publicitaire. Ce n’est qu’avec ces éléments que nous serons en capable de définir l’avenir de l’engagement.

Hypothèse 3 : social TV et engagement vont se développer en commun pour s’imposer sur le marché de la télévision. Notre troisième hypothèse fait le lien avec les deux précédentes. Si la social TV est un moyen pour maintenir la puissance publicitaire de la télévision et si l’engagement va devenir la métrique standard dans le marché de la publicité, alors ces deux concepts ont tout intérêt à s’appuyer l’un sur l’autre pour se développer.

Si l’un de ces sujets vous intéresse, voici de quoi assouvir votre curiosité et, je l’espère, nourrir vos réflexions.

Le mémoire a été écrit en mai 2013, il s’est donc passé de nombreux événements dans le milieu de la social TV depuis. Néanmoins, cela ne remet absolument pas en cause le fond du mémoire. Toutes les conclusions restent valides. Par ailleurs, afin de rendre ce travail plus accessible, il sera découpé en une série d’articles aux thèmes variés.

Bonne lecture !