Le check-in publicitaire arrive en France

A compter du 20 mai, TF1 va permettre à ses téléspectateurs de gagner une voiture en checkant une publicité via l’application MYTF1. Cette dernière a récemment été mise à jour pour intégrer un module de check-in. Dorénavant, un petit bouton « checker » apparaît en haut à droite de l’application.

Cette opération prend place dans la nouvelle publicitaire de TF1 : « Oz ! ». L’offre permet aux annonceurs de diffuser des contenus additionnels aux spectateurs via l’application de TF1. Laurrent Solly DG de la régie, déclare au Figaro que :

« Cette interactivité publicitaire nous permet d’aller au-delà de la pub télé et d’élargir notre offre aux marques. Ces dernières peuvent ainsi offrir aux consommateurs davantage d’informations que ne peut le faire un spot de 30 secondes. Mais cela nous permet aussi de recueillir pour nos clients de nouvelles données. Au final, cela permettra d’affiner et de compléter le ciblage publicitaire pour les annonceurs et de mieux mesurer l’efficacité publicitaire de la télévision. »

Afin de permettre aux spectateurs de se préparer à checker leur télévision, le spot suivant sera diffusé :

Les spectateurs devront alors rester attentif pour checker les publicités et ainsi pouvoir participer au tirage au sort. Ou alors, s’ils sont plus malins, ils se contenteront de checker la publicité qui est disponible sur Internet (si si ça marche, j’ai testé) :

Cette opération constitue assurément une innovation pour le secteur publicitaire française, mais plusieurs points se révèlent décevants. La mécanique de la publicité tout d’abord, qui repose simplement sur un jeu-concours, là où il aurait été possible de donner des contenus aux utilisateurs (vidéos supplémentaires, MP3, etc.).

L’application ensuite, qui ne permet aucun partage : pas d’Open Graph, pas même un simple bouton de partage sur Facebook ou Twitter. Pourtant, cela sera, la première fois que de nombreux utilisateurs réaliseront une action de ce type. Vouloir partager ce nouvel usage semble alors naturel. Enfin, la publicité en elle-même, qui ne sort pas de l’ordinaire et à laquelle on a simplement rajouter un logo « Vise la publicité. Check ».

Introduire un nouveau geste chez les consommateurs n’est pas toujours aisé. Gageons que la simplicité de cette opération permettra d’installer la pratique et que d’autres annonceurs la pousseront plus loin.